logo-nananews-indispensable

loginSe Connecter

abonnement free

S'abonnerS'enregistrer
Nananews.fr: Pourquoi, pour qui? Un web-magazine d’actualités, participatif... devenez membres de Nananews.fr: L'inscription est gratuite !!!

infos-redaction-bleu-edito

 

Listen to your heart


Eh oui, la guerre sévit, les colères grondent et les «raisins de la colère» murissent vitesse grand V, mais dans le monde émergent des libertés nouvelles et j’ai envie de vous dire que la beauté et la tendresse toujours peuvent nous bercer, avec la force et la joie, regardez cette vidéo et laissez-vous porter par la douceur d’un monde originel, le nôtre que nous prenons si peu le temps d’aimer…


 

agora

08 Décembre 2015 par redaction
19 Novembre 2015 par Le Renard
01 Octobre 2015 par N.Morano
01 Octobre 2015 par Le renard
30 Septembre 2015 par redaction
29 Septembre 2015 par Français sansDents
24 Septembre 2015 par renard

derniers commentaires dans Nananews

vousavezdesidees

fidesgrandesidees

cultivez-vous

10 Juillet 2014 par Stella
10 Juillet 2014 par Stella
10 Juillet 2014 par Stella
10 Juillet 2014 par redaction
10 Juillet 2014 par redaction
10 Juillet 2014 par Stella
10 Juillet 2014 par Stella
10 Juillet 2014 par Stella

ecole chair

sens-interdit ecole chair


L'érotisme dans un journal sérieux ?

Certainement, car la sexualité fait autant tourner le monde que l'économie.

Nouvelles, grands classiques de la littérature, mais aussi reportages et web-expos, vous êtes sur le seuil de notre rubrique lubrique.

ecoledelachair-15-01

Tu me voulais tienne, je me suis voulue soumise

Par Marie Panon

Cliquez, judicieusement...

voyage_voyage

expos

vins-ici-ailleurs

30 Décembre 2015 par Christian Duteil
2015-12-30-17-06-11

 

La Meilleure Pub au monde


Regardez, c'est génial

carte2France

Diabète Mag N°17

Le N°17, Vient de paraître
Chez votre Marchand de Journaux

Codif : L13013

cover-superreduite

Prévenir, Comprendre, et Mieux vivre avec le Diabète

 

Au sommaire vous trouverez :

- Diabète : la fin d’un mythe

- Cholestérol - Diabète et les margarines

- Le Chrome limite de stockage des sucres

- Les complications du Diabète

- seul face à un infarctus

– comprendre l’anévrisme

- l’utilisation de la «metformine»

- Le matériel de sport au domicile

- Desserts allégés

- Gros dossier: Mincir de plaisir, des menus type.

- Quiches light – sauces allégées – saveurs de la mer 

- le lait végétal – les confipotes à faire

Nutrition :

-       le foie, source de fer – tout sur la moutarde

-       Fruits et légumes d’automne

-       Les vertus des baies de Goji

Un N° 17, Complet, pour une vie pleine de bonnes résolutions.

DIABETE MAGAZINE , chez votre marchand de journaux.

Inclus: Le Diabétique Gourmand, des recettes goûteuses et light.

04 COUV_DIA_10_reduit


François II et Marie Stuart

01 marie stuartMarie I Stuart est née à Linlithgow, Écosse, en 1542 ; elle est morte à Fotheringhay, Angleterre, en 1587. Reine d'Écosse de 1542 à 1567, elle est la fille de Jacques V d'Écosse et de Marie de Lorraine, elle-même fille de Claude de Lorraine, duc de Guise. Élevée en France, elle y est reine de 1559 à 1560, grâce à son mariage, en 1558, avec le futur François II. Elle revient en Écosse en 1561 après la mort du roi. Elle épouse en 1565 Henry Stuart, lord Darnley, chef des catholiques, assassiné en 1567, mais elle se remarie la même année, avec Bothwell, l'un des responsables de l'assassinat son deuxième mari

 

03 Francois II

La belle plante écossaise et le petit roi malingre

La destinée de Marie Stuart, fille de Louise de Lorraine, nièce des Ducs de Guise fut précoce. Six jour après sa venue au monde, elle devint reine d'Ecosse, à la suite du décès de son père Jacques V. A cinq ans, on la présentait officiellement à son fiancé, François II, dauphin de France d'un an son cadet. Les deux enfants élevés ensemble vécurent par la suite un amour qui, s'il ne fait pas partie de la mythologie des grandes passions de l'histoire se développa sous le signe de la fièvre... jusqu'à l'épuisement fatal de François II

Dès sa plus tendre enfance, chaque jour de l'existence de Marie Stuart fut soumis aux obligations de la politique et de la diplomatie. Le plus innocent des jeux et des plaisirs d'enfant de la gardienne de la couronne d'Ecosse, ce pays déchiré par les rivalités claniques, coincé entre le puissant voisin anglais et la France catholique, était transformé en geste politique. Une perpétuelle ambiance de complots et de trahison était alors alimentée par certains grands du royaume écossais qui n'hésitèrent pas à livrer leur petite reine aux griffes d'Henri VIII, en lui garantissant la possession de l'Ecosse si la fillette venait à disparaître. Autant condamnée Marie Stuart à mort, le Barbe Bleue anglais ayant déjà fait trancher la tête de deux de ses épouses précédentes !

La mère de Marie Stuart, Marie de Lorraine, refusa cette fatalité et embarqua sa fille dans une folle échappée qui les mena du château fort de Stirling au champ de bataille de Pinkie. Dix mille écossais y trouvèrent la mort, pour avoir refusé de livrer à l'ennemi anglais l'Ecosse et sa petite fiancée de cinq ans.

 

02 Marie Stuart

 La petite fiancée d'Ecosse au Paradis Français

La demande de mariage qui parvint aux deux femmes en fuite, signée de la main de Henri II pour son fils héritier François fit l'effet d'une grâce divine. Le royaume de France, toujours heureux de pouvoir damner le pion à l'Angleterre donnait ainsi une occasion inespérée à la fillette de s'expatrier vers des Cieux plus cléments...

Le 13 août 1548, un galion accosta le royaume de France au petit port de Roscoff. A son bord, Marie Stuart, dauphine âgée de cinq ans et huit mois était accompagnée par quatre fillettes de son âge issues de la grande bourgeoisie écossaise. Parmi elles, une certaine Marie Fleming eut son heure de gloire quelques années plus tard, en ramenant en Ecosse le bâtard dont Henri II l'honora..

Henri II, futur b